CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA ROUTE

FORMATION TRANSPORT
"DEVENIR UN PROFESSIONNEL DE LA ROUTE"

SÉLECTIONNEZ UNE RUBRIQUE POUR ACCÉDER AU CONTENU SOUHAITÉ

Retour haut de page
Conduite économique

CONDUITE ÉCONOMIQUE ET RATIONNELLE

Cette formation permet d’améliorer la consommation des véhicules VL ou PL.
La consommation concerne le carburant évidemment mais aussi les pièces d’usure telles que freins, Pneus, Pièces moteurs…qui représentent une part d’économie non négligeable.

La formation peut se dérouler en centre de formation ou en entreprise avec des véhicules écoles ou les véhicules de l’entreprise

Le nombre de participants et la durée sont libres. Il est d’usage de faire les formations sur 1 ou 2 jours par groupe de 4 à 8 personnes

La durée, le nombre de participants et les thèmes abordés peuvent être adaptés en fonction de vos besoins lors d’un rendez-vous préalable

La formation doit être suivie de mesures d’incitation ou de sanction pour obtenir un effet durable

Certains des éléments de cette formation sont abordés lors des formations FIMO et FCO

Pour la formation nous utilisons des logiciels embarqués permettant de comparer la conduite entre plusieurs chauffeurs ou en fonction des  circuits.

La formation consiste à effectuer un premier parcours, et à analyser ensuite les résultats avec le stagiaire, puis à délivrer le "cours théorique" en le basant sur et en l’illustrant avec les résultats observés, avant d’appliquer la théorie en réalisant une seconde fois le parcours, au terme duquel s’inscrit une nouvelle séance d’analyse des données et commentaires des résultats.

Une formation à l’éco-conduite se déroule ainsi:

1. Réalisation et enregistrement du premier parcours
Le comportement du conducteur est observé sur un parcours de référence.
2. Analyse des résultats et enseignement théorique
Un évaluateur, aidé éventuellement du logiciel, conçu et utilisé pour les stages de formation réalise une analyse critique de son comportement. L’évaluation précise et objective de ses points forts et de ses lacunes permet de déterminer ses besoins en formation et de cibler les actions à mener pour améliorer son savoir-faire.
3. Mise en application de la théorie : réalisation du second parcours
Le conducteur met en application les conseils sur le parcours.
4. Analyse comparative des résultats
In fine, les écarts de comportement entre les deux conduites (avant et après la formation) sont comparés.

Nous abordons notamment lors de la formation :

- Le matériel : Présentation du véhicule - Définition technologique du véhicule - Les éléments de sécurité - Présentation et utilisation de la notice d’entretien et guide du constructeur du véhicule
- Exploitation du véhicule : Etude des paramètres influençant la consommation - Gains apportés par la conduite rationnelle
- Conduite accompagnée du véhicule
- Pratique en conduite réelle d’exploitation.
- Un objectif de consommation est établi en concertation avec le stagiaire pour la période post formation
- Evaluation des acquis et synthèse de stage.

En fin de formation une fiche d’évaluation renseignée par l’intervenant est remise au responsable de l’entreprise, accompagnée d’un relevé du comportement durant l’accompagnement en route (attitudes de conduite, qualité de l’arrimage, port des EPI, respect des règles de sécurité et du code de la route). Titre de formation à « La conduite Responsable ».

Modèle à suivre et comportements à éviter :

Une conduite économique est caractérisée par une faible durée au ralenti, une consommation moyenne faible, une vitesse maximale faible et présentant peu d’écart avec la vitesse moyenne, un nombre de coups de frein et de ralentisseur faible.
alors que
Une conduite consommatrice est déterminée par un nombre de coups de frein élevé, un nombre d’utilisations des ralentisseurs élevé (au dessus de 30 km/h), une consommation moyenne élevée, et une durée élevée au ralenti.

Une conduite souple est déterminée par des décélérations et accélérations faibles, pas ou peu d’utilisations du frein, une utilisation optimale du ralentisseur.
alors que
Une conduite brutale est caractérisée par des accélérations maximales élevées en longitudinal et en transversal, des accélérations élevées au démarrage, un nombre élevé de coups de frein, une utilisation fréquente des ralentisseurs, des positions de l’accélérateur dans la seconde partie de la course à plus de 40-45% du temps, une position de l’accélérateur dans la seconde partie de sa course à faible vitesse et produisant des à-coups

Une conduite prévisionnelle (confortable et sécuritaire) est caractérisée par une vitesse maximale peu élevée, un nombre de coups de frein faible, une faible fréquence d’utilisation du ralentisseur (et en dessous de 30 km/h en majorité), une position de l’accélérateur dans la première partie de sa course à plus de 60% du temps (voire 64%)
alors que
Une conduite dangereuse est déterminée par une vitesse maximale élevée, des freinages à haute vitesse, des accélérations maximales élevées.

Cette formation s’adresse à tout conducteur désireux d’améliorer sa conduite et sa consommation.